City Trip à Séville

Echappée culturelle dans cette ville andalouse
Août 2011
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après une semaine à découvrir certaines villes andalouses (nos escapades andalouses->par ici), nous posons nos valises pour quelques jours chez ma cousine à Séville.

Séville, cette ville au décors de cinéma, traversée par le Guadalquivir, entrelacée de vieilles ruelles sinueuses et de petites places, berceau du flamenco et de la corrida .... est la capitale de L'Andalousie .

Cité romantique et flamboyante, Séville l'Européenne a conservé la majesté de son passé mauresque.

Je vous présente ici quelques visites incontournables de la ville

2


Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, l'Alcazar est une pure merveille.

Il est considéré comme l'exemple le plus brillant de l'architecture mudéjar sur la péninsule Ibérique.

Au fil de l’histoire, l’Alcazar a été le théâtre de divers événements liés à la couronne espagnole.

C'est en 1931 que le gouvernement de la Seconde République espagnole céda l’Alcazar à la commune de Séville.

La famille royale d'Espagne utilise aujourd’hui l'étage.


La visite commence par le Patio de la Monteria, autrefois Chambre de Commerce fondée par les Rois Catholiques pour contrôler le commerce de négoce avec les colonies espagnoles en Amérique.

Nous continuons la visite par le Cuarto Real Alto (appartements royaux), partie du palais royal où en 1955 une réception y fut organisée pour le mariage de l'infante Elena, fille du roi Juan Carlos Ier.

Patio de las Doncellas 
 Patio de las Doncellas

Des jardins se succèdent en enfilade autour des bâtiments pour certains agrémentés de bassins et de fontaines ou d'un labyrinthe de haies


Entrée 9,50€ par adulte

Retraités et étudiants jusqu'à 25 ans, 2€

(tarifs 2011)

Plus d'info par ici


3


Sa construction date du XV°siècle et a duré 70 ans.

Elle remplace le sanctuaire aménagé dans l'ancienne mosquée car après la reconquête de la ville, la mosquée a été convertie en cathédrale.

Elle est la plus grande cathédrale gothique au monde et 3ème plus grande cathédrale au monde tout style confondu, après celle de St Peter à Rome et de St Paul à Londres

Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1987 et renferme la tombe du très célèbre Christophe Colomb.


Vues extérieures de la cathédrale 

La cours des orangers, ressemble beaucoup à celle de la Mezquita de Cordou avec ses grandes portes , ses fontaines et sa végétation rigoureusement symétrique .

La cours des orangers 

C'est dans la pénombre que l'intérieur de la cathédrale se visite ... mais quel spectacle... difficile de rendre honneur en photo à tant de magnificence....

Tombe de Christophe Colomb 3ème photo à partant de la gauche  


La visite ne serait pas complète sans la visite de La Giralda, surnommée la "merveille de Séville ".

Après la reconquête de la ville, lorsque la mosquée fut transformée en cathédrale, La Giralda devient le clocher de la cathédrale.

Haute de 97 mètres, elle est la figure symbolique de Séville, à tel point qu'une règle d'urbanisme de la ville interdit à tout autre bâtiment du centre ville d'atteindre sa hauteur.

L'accès y est très facile, même avec des enfants en poussette, car il n'y a aucun escalier pour monter au sommet mais une rampe de galets en pente douce. Ceci permettait autrefois de monter au sommet à cheval pour y sonner les 18 cloches 5 fois par jour !


Vue sue la ville du haute de la Giralda  


Entrée 9€ par adulte

Retraités et étudiants jusqu'à 25 ans, 4€

Plus d'information par ici

4


Un dédale de ruelles aussi escarpées les unes que les autres.....aux maisons couleurs blanches, jaunes, ocres ....aux balcons fleuris et aux fenêtres fermées de grilles en fer forgé.

Ancienne médina à l'époque musulmane, puis ancien quartier juif, il est aujourd'hui habité par les Sévillans comme tout autre quartier de la ville.


 Les maisons aux couleurs ocres 



les décors du quartier Santa Cruz 


Nous finissons la visite du quartier Santa Cruz par le Jardins de Murillo et la promenade de Catalina de Ribera

5


Une longue balade le long du Guadalquivir permet aussi de profiter un peu de la fraîcheur de la végétation et d'admirer les paysages de l'autre rive.

On y croise quelques tours... on y traverse quelques ponts ....... on y découvre l'une des plus célèbres arènes d'Espagne ...de quoi passer une agréable après-midi .



Torre del Oro, construite en 1220, servait autrefois de tour de défense à l'Alcazar : chaque soir était tendue une chaine entre cette tour et une autre sur la rive opposée afin d'empêcher les attaques par le fleuve.

Elle s'appelle la "tour de l'or" car selon la la légende l'or ramené d' Amérique au XVI°siècle lors de la Courses aux Indes y aurait été conservé.


Vue sur le pont Isabelle II 


La Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla est l'un des temples de la tauromachie en Espagne.

Sa construction durera plus d'un siècle et peut aujourd'hui accueillir jusqu'à 14.000 spectateurs.

 Arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville
6


Elle est conçue pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929. Sa construction débute en 1914 et c'est la plus coûteuse de l'exposition.

La place forme un arc de cercle dont le plus grand diamètre mesure 200 mètres représentant ainsi l'Espagne accueillant à bras ouvert ses anciennes colonies.

A chaque extrémité de l'arc de cercle s'élève une tour de 80 mètres, réplique de la Giralda.

Cet arc de cercle forme un seul et même bâtiment : le palais .

Il est décoré de céramiques peintes représentant, par ordre alphabétique, 48 des 50 provinces d'Espagne.

Durant l'exposition de 1929, le palais accueille une grande exposition sur l'histoire de la colonisation espagnole en Amérique.

Aujourd'hui la Place d'Espagne sert de décor à de nombreux films hollywoodien .

Un vrai régal pour les yeux ....

7


Grande avenue commerçante interdite aux voitures pour le plus grand bonheur des piétons ...seul le tram y est invité...

.... on y croise aussi l'église du Divin Sauveur, deuxième plus grande église de la Séville après la Cathédrale....

 Église du Divin Sauveur


.... égalment quelques jolis édifices du début du XX° siècle comme celui de la compagnie d'assurance La Adriática (1ère photo à droite)

Exemples d'architectures sévillianaise  
8


Quelques jours dans cette ville majestueusement belle et culturellement enrichissante, nous permet de finir ces vacances andalouses en beauté ...

Tant de choses restent encore à découvrir, ce qui nous laisse croire qu'un autre séjour à Séville serait certainement envisageable ....

Let see....