Carnet de voyage

L'Andalousie

1 semaine en immersion à la découverte du patrimoine culturel des villes andalouses ... un régal !
Août 2011
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Si nous sommes venus en Andalousie en vacances c'est grâce avant tout à ma cousine qui vit à Seville depuis quelques années ..... et qui à chaque retour en France .... eh ben me met l'eau à la bouche lorsqu'elle me raconte sa vie là bas 🤤 .... (c'est aussi grâce à elle que nous irons l'année suivante en vacances en Algarve au Portugal ... mais ça ... ça fera l'objet d'un autre récit! )

Revenons pour l'instant en Andalousie .... cette terre au sud de l'Espagne, occupée par les Maures du VIIIe au XVe siècle qui y laissèrent quelques bijoux architecturaux comme l'Alcazar à Seville, le palais de l'Alhambra à Grenade ou encore la mosquée cathédrale de Cordou.

L'Andalousie est un trésor architectural, culturel et culinaire mais y aller en plein mois d'août vous demandera de supporter une chaleur écrasante et de vous adapter au mode de vie estival des andalous .... dormir la journée et sortir la nuit ..... la journée les rues des villes comme Cordou, Antequerra ou bien Ronda sont quasi désertes ...presque comme des villes fantômes ...

Pour cette semaine de vacances, nous avons posé nos valises dans un petit village près d'Antequera, 45 minutes au nord de Malaga, en pleine montagne au milieu des champs d'oliviers... ici pas besoin de clim... dès la nuit tombée la fraicheur s'impose ...

Las chosas

Maison 4 personnes avec piscine

Nous avons adoré cette maison perdue au milieu des oliviers, tranquilles et seuls au monde

< par ici >

2

Ville perchée sur deux collines entourées de sommets montagneux escarpés , elle possède l'un des patrimoines historiques le plus riche d'Andalousie.

Situation géographique idyllique puisque située entre Malaga, Grenade Cordou et Séville.

Tour à tour cité romaine, puis ville musulmane, avant d'être reconquise par les chrétiens , elle est parsemée de vestiges architecturaux de ces trois périodes.

On y trouve également certains des plus grands et anciens dolmens d'Europe datant de 2500 à 1800 ans avant J.C.

Aujourd'hui les autorités locales oeuvrent à la restauration et à la préservation de l'héritage unique de leur ville qui compte quelques trente clochers ....

Privilégiée par les émirs de Grenade à l'époque musulmane, Antéquera est surmontée d'une "Alcazaba " (forteresse) qui offre une vue panoramique sur la ville .

Nous partons donc sur Antéquerra en fin de matinée, avec en tête de trouver une bonne petite table pour y déjeuner avant la visite ... mais comme je vous l'ai dit plus haut ... c'était sans compter l'emploi du temps estival des andalous ... pas une taverne d'ouverte avant 16H voir 17h ....😩😤

C'est donc le ventre vide que nous partons arpenter la forteresse ....

Collegiata de Santa Maria la Mayor , datant du XV°siècle , des concerts et des expositions y sont donnés à l'occasion.

Vues magnifiques sur la cordillère d'Antequera

Dans les environs d'Antéquera, il peut être intéressant de pousser la visite jusqu'aux dolmens de Menga, de Viera et d'El Romeral... mais n'ayant pas pas trouver de quoi nous remplir les estomacs ... nos progénitures criant famines ... nous avons tout naturellement repris la route de notre home sweet home pour aller nourrir les bêtes !!! Pensant pouvoir y revenir à un autre moment de notre séjours 🙄 ...

3

Cette fois nous partons après le déjeuner ... terminé les visites le ventre vide ....si les andalous decident de faire la sieste en pleine journée ... nous n'allons pas attendre la fin d'après midi pour mettre le nez dehors et allez voir ces fascinantes formations rocheuse d'El Torcal !


La vue sur la vallée est spectaculaire depuis le plateau et infinie à l'horizon ...

Cette zone naturelle de 1200ha, hérissée de colonnes calcaires noueuses et dentelées, formaient des fonds marins il y quelques.... 150 millions d'années!.

La randonnée est plutôt facile et les enfants s'en donnent à coeur joie en escaladant ces formations rocheuses ou à jouer à cache cache entre les pierres!

Accès gratuit.

Il y a plusieurs sentiers possibles ... un de 1,5 km appelé la ruta verde ... un de 3 km la ruta Amarilla ou la ruta roja, plus spectaculaire mais pour celle-ci il vous faudra être accompagné d'un guide ....nous choisissons le sentier intermédiaire de 3 kms.

Un centre d'information situé sur le parking accueille les randonneurs et dispense des renseignements sur la faune et la flore locale (la végétation y est trés présente même si en notre saison pas vraiment en fleur !)

C'est un univers à part ....coupé du monde ... nous ne croiserons personne tout le long de la randonnée ! seules quelques voitures garées sur le parking nous accueillent.

4

Après une journée détente au bord de la piscine ... nous repartons sur les routes en direction de Ronda.

Conquise par les musulmans au VIII° siècle, ils restèrent à Ronda pendant sept siècles avant de la rendre aux chrétiens.

Pour la petite anecdote ... c'est ici qu'Ernest Hemingway s'est inspiré pour son célèbre roman "Pour qui sonne le glas" ...

Vue sur la Cuidad depuis le pont Puente Nuevo

Encerclée par de somptueuses montagnes de la Serrania de Ronda, dont elle tire son nom, la ville de Ronda se dresse sur un site spectaculaire, de part et d'autre d'une gorge appelée El Tajo, profonde de 100m dans laquelle y coule le Rio Guadalevin.

Il est possible de descendre au fond du canyon par un sentier mais ce ne sera pas pour cette fois pour nous ....

L'imposant Puente Nuevo est le monument le plus emblématique de Ronda.

Il sépare la ville nouvelle (El Mercadillo) de la vieille ville (la Cuidad) et il est entouré de fortifications massives percées de deux portes anciennes construites au XIII° siècle par les arabes comme entrées principales de la forteresse.

La Plaza de Toros est le haut lieu des corridas . C'est à Ronda que Pedro Romero codifia fin du XVIII° et début du XIX° siècle les règles de la corrida moderne.

Construite il y a plus de 200 ans, elle est l'une des plus anciennes et des plus réputées des arènes d'Espagne. C'est aussi la plus vaste arène du pays (66 mètres de diamètre).


Nous continuons la visite en passant par le quartier de San Francisco rempli de bars à tapas, par la cuidad et El Mercadillo avec leurs ruelles blanches typiquement andalouses, l'église de Santa Maria La Mayor, classée monument historique, ancienne mosquée de Ronda à l'époque musulmane.

Vue impressionnante sur la vallée sur la Serrania de Ronda...

5

L'Andalousie est aussi connue pour ses villages blancs...alors y aller en vacances sans en voir un ... non .. non .. c'est pas possible pour moi ... trop curieuse de voir à quoi cela ressemble !

Nous avons choisi ... au hasard ... celui de Mijas.

Petit village blanc de la Costa del Sol, Mijas est devenue la ville la plus riche de la province.

Beaucoup d'artistes et écrivains s'y sont installés dans les années 50 et 60.

Il semblerait aussi que la Vierge y soit apparue en 1586, d'ailleurs une grotte y a été construite en son honneur ... 🤔

Il suffit de se balader dans ses ruelles pour y apprécier tous ses charmes....

6

Après une seconde journée farniente au bord de la pisicne... nous partons pour Cordou.

Cordou fut jadis la capitale de l'Espagne au temps de l'époque romaine, puis devient capitale musulmane pour enfin redevenir chrétienne ...ce qui fait d'elle aujourd'hui une ville au patrimoine architectural et culturel très riche.

Nous arrivons en ville par la Plaza de las Tendillas, il fait chaud ...trés chaud même, ambiance caniculaire, les thermomètres extérieurs annoncent 47°C 😰...... aouch !!! ça pique ... mais rien ne nous fait vraiment peur ...casquette sur la tête et lunettes sur les yeux, bouteilles d'eau à gogo... nous partons à l'assaut de cette ville pleine de contrastes.

Par chance sur la place il y a des fontaines où il est possible de se rafraîchir ... nous y restons un moment à jouer entre les jets d'eau et les pataugeoires ... et nous sommes pas les seuls !

S'amusez dans les fontaines de la Plaza de las Tendillas

Nous partons ensuite déambuler dans l'ancien quartier juif La Juderia, c'est la partie de la vieille ville qui a le mieux conservé sa physionomie médiévale... ruelles étroites et sinueuses, passages voûtés, impasses....nous passons aussi par le quartier San Basilio, charmant quartier avec ses maisons basses aux façades blanches, ses très beaux patios .... pour arriver aux vestiges de la Muraille Arabe et la Puerta de Almodóvar, seule porte qui reste des neuf construites sous Abd al Rahman I.

Déambuler dans les différents quartier de la vieille ville  

Nous finissons notre visite par la grande mosquée de Cordou La Mezquita, appelée aussi mosquée-cathédrale de Cordou.

C'est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale.

C'est un monument majeur de l'architecture islamique, témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIe au XVe siècle.

Convertie en église au XIIIe siècle après la Reconquista par le Roi Ferdinand III de Castille, elle est depuis lors l'église cathédrale du diocèse de Cordoue en Espagne.

La mosquée-cathédrale de Cordoue a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1984.


L'extérieur ne laisse pas imaginer au premier abord ce qui se passe à l'intérieur...

Les 4 façades sont très différentes les unes des autres ... avec des tours, des portes à la décoration variée les unes des autres, des arcades ....

Les façades exterieures de la Mezquita  

Une fois passé la porte principale, nous arrivons dans le Patio de Los Naranjos, Cour des Orangers, considéré comme le plus vieux jardin « vivant » d’Europe, car sa création est datée de l’époque des premiers travaux de la mosquée, en 784, sous Abd al-Rahman Ier.

A sa création, il comportait des éléments végétaux tels que des grenadiers, des cyprès ou des palmiers.

À ce jour, il se compose de quatre-vingt-dix-huit orangers plantés en rangées datant au moins de la fin du XVIIIe siècle.

La Cour des Orangers de la Mezquita  


C'est quand on pénètre dans l'intérieur même de a Mezquita que là nous comprenons à quoi nous avons à faire ...wouah ... quel spectacle !! et en plus quelle fraîcheur !!! Air conditionné naturel !

Les 850 colonnes surmontées d'arcs superposés de la salle des prières semblent s'étendre à l'infini... une forêt de colonnes strictement alignées....pouafff ça donne le vertige...

Salle de prière de la Mezquita  

Puis au centre de la mosquée ... au milieu des colonnes ... une cathédrale ...

C'est assez déroutant de passer de l'un à l'autre dans un même édifice ! Mais quel spectacle ... c'est ce qui la rend vraiment unique.

Les édifices chrétiens de la Mezquita  


Nous quittons pas Cordou sans allez faire un tour du coté du Vieux Pont.... pont emblématique de la ville, qui permettait dans l'ancien temps aux habitants de la ville de traverser le fameux fleuve Guadalquivir.

Cordou fût notre dernière visite andalouse de la semaine.

Notre emploi ne nous a pas permis de pousser jusqu'à Grenade, mais si vous avez la possibilité de vous y rendre ... c'est une étape à ne pas manquer, notamment pour l'Alhambra, ancien palais et l'un des plus importants de l'architecture islamique. L'ayant vu adolescente .... j'en garde un très beau souvenir !

7

Le lendemain de notre visite à Cordou nous avons quitté notre maison de vacances .... Nous avons combiné cette semaine de découverte andalouse par un City Trip d'une semaine à Séville => C'est par ici