Carnet de voyage

La Sicile

Une semaine ...quelques centaines de kilomètres de Cefalu à Taormine...
Mai 2016
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1



Avec Fabienne et Anthony c'est notre 4ème voyage ensemble et chacun à ses petites habitudes...




Tony c'est notre GPS (il ne se trompe jamais) et cette fois-ci il a en plus la lourde tache de nous conduire.

Faby elle nous trouve les bons plans culinaires ... car marcher le ventre bien rempli c'est important !! ... sans oublier les pauses bibine 😛

Et moi c'est "tient si on aller voir ça ?"

Début mai la saison touristique n'a pas encore commencé, ce qui peut-être un avantage car il y a beaucoup moins de monde mais aussi un inconvénient car beaucoup de commerces sont fermés, les horaires de visites plus courtes et sur certains sites aucune visite n'est organisée hors saison.

Pour se séjour de 7 jours, nous logerons à l'hôtel Tindari Resort à Furnari sur la côte Nord-Est de l'île.

2

Après concertation pour ce 1er jour de voyage nous mettons le cap sur les îles éoliennes.

Nous prenons le bateau depuis le port de Milazzo et après 1h30 de traversée, nous arrivons sur l'île de Lipari à Lipari Ville.

L'île étant assez grande, il est difficile de la visiter à pied . Nous nous mettons en quête de trouver un moyen de transport pas cher à louer pour quitter le port et faire le tour de l'île.

Notre recherche ne durera pas très longtemps ... les habitans vous attendent à la sortie du bateau et pour 10€ par personne ils vous transportent dans leur mini van pendant 1h et vous montrent les centres d'intérêt de l'île, avec petites pauses photos sur demande et explications sur leur mode de vie et tout ça en français s'il vous plaît ! franchement ça vaut le coup ... immersion garantie.

Notre chauffeur nous a transporté d'ouest en est en faisant une boucle nous ramenant ainsi à notre point de départ.

Nous quittons la ville de Lipari et nous sommes quasi de suite époustouflés par les vues imprenables sur la mer et les îles voisines . Le contraste avec le bleu de la mer et la végétation autour de nous nous laisse sans voix.

Vue sur la côte ouest de Lipari  

Nous continuons ensuite notre route et croisons le petit village de bord de mer Pianoconte, village blanc et sable noir.

La route nous conduit ensuite aux anciennes carrières de pierres ponces Campobianco où l'extraction massive a durée jusqu'à l'an 2000.

Nous croisons la route du petit village de pêcheur de Porticello, la plage est recouverte de pierre de basalte.

Retour à Lipari Ville où nous prenons le temps de flâner dans les ruelles en attendant de reprendre le bateau pour notre prochaine étape.

Excursion faite avec l'agence Edrisi viaggi- Ils viennent vous chercher à votre hôtel et vous conduisent au port et réservent les trois traversées (Milazzo/Lipari - Lipari/Vulcano - Vulcano/Milazzo) - Le reste du temps et libre

56,50 € la journée par adulte

3

Après une courte traversée depuis Lipari, arrivée à Vulcano .... changement de décor radical... l'île est plus aride et on y sent le souffre dès le pied posé à terre !

Comme nous avons pas beaucoup de temps sur place, nous décidons de nous rendre directement au pied du volcan pour débuter l'ascension du Fossa di Vulcano (au port partir sur la gauche, environs 15 minutes de marche).

Il fait chaud ...très chaud même, ce qui rend la montée encore plus difficile quand on est pas très sportif ...comme moi ! n'oubliez pas le chapeau et beaucoup d'eau !

Mes compagnons de voyage avancent vite me laissant loin derrière mais c'est pas grave ...je prend mon temps et j'admire la vue ...

La roche est tantôt noire et tantôt blanche  

Plus je me rapproche du sommet et plus le souffre m'attaque mais je résiste et arrive finalement au sommet et suis largement récompensée !

Des fumerolles de souffre jaillissent en permanence du volcan rendant l'atmosphère irrespirable.

Il est possible de descendre dans le cratère ou de randonner tout autour de la crête du volcan en traversant les fumerolles mais après avoir admiré la vue, pris des photos et joué dans les vapeurs de souffre... nous redescendons illico presto car nous avons un autre site que nous voulons aller voir avant de quitter l'île .....le Larghetto di fanghi , traduction ... les bains de boue !

Finalement, en arrivant devant le site ...j'ai tout à coup pas été très inspirée pour me trampouiller les fesses dans cette grande marre... surtout que l'odeur du souffre est encore plus agressive de ce côté ..nous avons donc échoué sur la plage voisine et cette fois trampouillé nos pieds échauffés !

4

Nous arrivons à Cefalu en milieu de matinée ...il fait chaud (encore) et nous avons du mal à garer la voiture ... tous les parkings sont payants et chers ...nous tournons dans la ville quelques minutes pour trouver une place gratuite et finalement arrivons à nous garer dans une ruelle ...au risque de ne pas se rappeler où nous avons garé notre voiture... mais tant pis nous sommes pressés de découvrir la ville.

Nous commençons comme d'habitude par arpenter les rues du centre historique et par se laisser porter par le hasard ...qui souvent fait bien les choses....

Curso Ruggero et la Piazza de Duomo  

Sur la Spiaggia di Cefalu en croissant de lune avec ses embarcations typiques qu'utilisaient les pêcheurs nous avons déjeuné et constaté une attraction touristique bien particulière ... se faire masser les pieds par une masseuse thaïlandaise ... qui aurait cru trouver ça en Sicile !!!

L'après midi direction le Pardo della Rocca, masse abrupte que l'on aperçoit depuis le centre ville qui est en fait une ancienne citadelle construite par les Arabes à l'époque où l'île était colonisée.

Entrée payante 4€ par adulte.

On y accède par un escalier La Salita Saraceno qui nous conduit au sommet aux portes d'un ancien temple le Templio di Diana. Aujourd'hui il ne reste plus grand chose de ce vestige mais la vue sur la ville est splendide .

La montée est rude et le sentier caillouteux... encore une fois je me fais distancée par mes camarades !

5

Situé au coeur du Parc Naturel de Madonie, Castelbuono est un petit village dont l'attraction principale est son château ... que nous n'avons pas visité d'ailleurs ...peut être une autre fois! C'est pour cela que je ne vous en parlerai pas ici !

Seule la promenade à travers ses ruelles nous a fait découvrir la ville

6

Plus haut volcan actif d'Europe, il culmine à 3.329 mètres et surplombe toute la baie de Taormine, classé Parc National en 1987.

Nous avons attaqué l'ascension par le flanc sud depuis le Refugio Sapienza

Un grand parking est disponible pour les voitures : 6€ la journée

Du Parking nous avons pris le télécabine jusqu'à 2500 mètres

L'arrivée au premier pallier, le choc en sortant de la télécabine... rien à voir avec Vulcano, ici le paysage est lunaire alternant avec des couleurs noires et marrons.

C'est aussi ici que je quitte mes compagnons de voyage pour une petite heure et je me joints à un autre groupe.

Puis à la sortie du télécabine deux options s'offrent à vous : soit prendre les 4x4 soit monter à pied ... euh moi j'ai pris le 4x4 pour monter à 2.900 mètres.

Monter les 400 mètres de dénivelé à pied ... non merci pas pour moi !!

A l'arrivée des 4x4 au sommet, des guides attendent les passagers pour un petite visite guidée sur l'histoire du volcan. Durée environ 1h30 .

Attention il faut suivre et tenir le rythme car Mr le guide répète la même phrase en 4 langues différentes mais une seule fois !

La visite consiste à faire le tour des différents cratères formés au fil des différentes éruptions volcanique (4 éruptions volcanique entre 1983 et 2002) .

Il est fortement déconseillé de s'assoir trop longtemps au sol car on sent bien la chaleur de la bête !


Excursion 63€ par adulte avec télécabine jusqu'au 1er palier + la montée en 4X4 jusqu'aux cratères + visite guidée.

Si vous montez uniquement avec la télécabine = 32€ par adulte + 9€ pour la visite guidée si vous montée à pied aux cratères ( le guide n'a même pas demandé le billet pour la visite, il suffit juste de s'incruster à un groupe et hop le tour est joué).

7

Alors si jusqu'à présent les endroits que nous avons visités n'étaient pas surpeuplés et bien à Taormine il y a du monde !

Se dit être la station balnéaire la plus chic de Sicile, mais aussi une ville splendide où nous découvrons ses églises médiévales, son théâtre grec et ses panoramas sur le Mont Etna et le golf de Naxo.

Nous avons tellement apprécié ce lieu que nous y sommes revenus deux jours d'affilés, histoire de rien rater...

Etant donné qu'il est très difficile de circuler dans Taormine, il est préférable de garer sa voiture au parking public à l'entrée de la ville, des navettes gratuites y partent toutes les 10 minutes et vous déposent en centre ville.

Teatro Greco

Théâtre Grec est le principal site touristique de la ville,

Entrée 6€ par adulte,

Le site surplombe la ville et la mer

Il existe des visites guidées mais nous avons préféré faire la visite libre.

Ce théâtre a été construit au 3ème siècle avant J.C et a été tantôt Romain et tantôt Grec.

C'est le deuxième par sa taille derrière celui de Syracuse .

Isola Bella

Petite crique en contre bas de Taormine, propice à la baignade ou à la promenade, avec de nombreux restaurants faisant face à la mer.

Il paraît que par beau temps la mer est cristalline... ce n'était pas le cas pour nous !

Se promener sur le Corso Umberto, rue piétonne de l'époque médiévale et s'égarer dans ses rues adjacentes .

8

A 15 km de Giardina-Naxos, Les Gola dell'Alcantara se sont formées à la suite d'une éruption volcanique lorsque la lave brûlante est rentrée en contacte avec l'eau faisant ainsi éclater le basalte.

Aujourd'hui la rivière Al Quantara traverse les gorges.

Nous sommes entrés par l'entrée publique qui est gratuite et non par celle du jardin botanique qui elle est payante.

En hors saison (avant juin) les randonnées dans les gorges ne sont pas guidées, l'accès est donc libre.

Nous allons donc tenter cette randonnée tous seuls .... mais nous sommes vite stoppés par le courant !

9

Nous avons visité ce village sous la pluie ... et seuls ... pas une âme qui vive à l'horizon !

Il fait parti du Parc National de Nebrodi et en 2015 il a été élu plus beau village d'Italie.

Son château domine la ville.

En reprenant la route pour redescendre sur la côte vous rencontrerez ces fameuses petites maisons de berger en pierre appelées "tholos" qui en Sicile sont très bien conservées.

10

Situé dans le Golf di Patti, Funari est le lieu où nous logions pour la semaine.

En hors saison il est préférable d'avoir une voiture car il y a très peu de bus qui desservent cette station balnéaire.

La plupart des hôtels ne sont pas encore ouverts, le bord de mer est désert ... parfait pour une petite randonnée entre amis !

11

Nous avons passé un très bon séjour, découvert des lieux somptueux et dégusté de la vrai nourriture sicilienne !

C'est sûr je reviendrai en Sicile, mais cette fois en saison, il reste tant de choses à y découvrir !